< Retour
Blog > 
 Assurances 
 Tech 
 Activités 
 Mobilité 
 Santé 

Arnaques sur internet : comment savoir si un site est fiable ?

Avec Nostrum Care, assurez vos risques du quotidien en fonction de vos réels besoins.
En savoir plus
Partager l'article sur
Écrit le 
25/11/2020
 par 
Jade Martin-Krumm

Commander sur internet fait partie de nos habitudes de consommation. Plus besoin de sortir de chez soi, ni de faire la queue dans les magasins. Un smartphone ou un ordinateur suffisent pour faire du shopping en ligne, confortablement installé chez soi. Et si les achats sur des sites e-commerce se déroulent le plus souvent sans incident, bon nombre d’internautes ont déjà été victimes d’abus.Piratage de compte bancaire, contrefaçon, produit non-conforme ou parfois même jamais livré… personne n’est à l’abri d’une arnaque sur internet. Entre le confinement, le Black Friday et Noël qui arrive, cette fin d’année est particulièrement propice aux escroqueries. Mais alors, comment savoir si un site est fiable ? Nostrum Care l'assurance digitale, fait le point sur les bons réflexes à adopter pour faire ses achats en toute sécurité !

Comment savoir si un site est fiable ? Jouez les détectives !

Privilégier les sites sécurisés et jeter un œil aux mentions légales

Il existe deux types de sites internet : ceux dont l’adresse commence par « http:// » et ceux dont l’adresse commence par «https:// » également indiqué par un petit cadenas fermé. C’est ce « s » (pour « secure ») en plus dans l’url qui vous garantit que le site marchand sur lequel vous souhaitez passer commande est sécurisé. Vous l’aurez compris, pour éviter les arnaques, mieux vaut faire ses achats sur un site « https » !

Le second réflexe à avoir est d’aller vérifier ses mentions légales (en général situées tout en bas de la page d’accueil). Pour effectuer un achat sur ce site marchand en toute sécurité, vérifiez que celles-ci mentionnent au minimum :

●     le nom de l’entreprise ;

●     le numéro de SIRET ;

●     les coordonnées complètes du e-commerce.

Comment savoir si un site est fiable à partir de ces informations ? Vous pouvez alors vérifier que le numéro de SIRET est viable en allant consulter le répertoire d’entreprises de l’INSEE.

Une plateforme commerçante se doit également d’être transparente sur sa politique de confidentialité et sur ses conditions de vente. Vous trouvez que ces informations ne sont pas claires? Vous n’avez pas trouvé d’entreprise correspondant au numéro de SIRET sur le site de l’INSEE ? Méfiance ! Dans le doute, mieux vaut passer son chemin.

Vérifier l’e-réputation du site

D’une manière générale, il est préférable de commander sur les sites que vous connaissez déjà ou bien sur des sites dont la réputation n’est plus à faire. En principe, les enseignes les plus connues sont aussi les plus fiables.

Cela étant dit, on n’est jamais à l’abri d’un coup de cœur pour un produit d’un site inconnu au bataillon ! Que faire dans ces cas-là ? Si le site est sécurisé et que ses mentions légales vous semblent fiables, vous pouvez toujours aller faire un tour sur Trustpilot.com, la plateforme référence en matière d’avis de consommateurs. Vous y trouverez les avis d’autres acheteurs qui devraient vous confirmer ou non la fiabilité du site sur lequel vous vous apprêtez à effectuer un achat.

Une autre astuce ? La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) recommande tout simplement de taper le nom du site ou du produit qui vous intéresse (éventuellement suivi du terme« arnaque ») dans la barre de recherche de votre navigateur. Si d’autres internautes ont déjà eu une mauvaise expérience avec ce vendeur, vous devriez le savoir assez vite grâce aux résultats de recherche.

Ne pas se fier uniquement aux avis des consommateurs

Les avis des consommateurs ne sont pas toujours fiables non plus et compter uniquement sur eux serait naïf. Pourquoi? Tout simplement parce qu’en réalité, bon nombre d'entre eux sont postés incognito par les commerçants eux-mêmes, leurs proches ou bien leur agence de communication.

 

Aussi, un site concurrent aurait vite fait de saper la réputation d’un autre site qui lui fait de l’ombre en rédigeant un avis négatif. Quoi qu’il en soit, les faux commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs, peuvent tromper le consommateur. Mieux vaut donc ne pas prendre tous les avis pour argent comptant !

 

Un conseil ? Croisez les sources avant de vous faire une opinion. Vérifiez sur plusieurs sites ou forums de discussion ce qui se dit sur le produit ou le commerçant en question. Ne prêtez pas trop attention aux avis lapidaires ou trop élogieux. Attardez-vous plutôt sur les commentaires détaillés et constructifs !

Repérer les fautes d'orthographe

C’est une astuce réputée en ce qui concerne les e-mails. C’est bien connu, les messages des pirates informatiques ont tendance à contenir des fautes d'orthographe ! Eh bien, c’est la même chose pour savoir si un site est fiable.

Une ou deux fautes par-ci, par-là ça passe encore... Mais si de nombreuses fautes vous sautent aux yeux, alors il y a de fortes chances pour que ce site soit une arnaque. Fuyez !

Comment faire des achats sur internet en toute sécurité ? Restez vigilant et prenez quelques précautions !

Se méfier des publicités et des offres un peu trop alléchantes

Une montre Rolex à 100 euros ? Le dernier iPhone à 30 euros ? Des Ray-Ban neuves à 15 euros ? Des - 50 ou 70 % partout ? Allons, vous savez bien que c’est trop beau pour être vrai ! Les vols de données bancaires ne sont pas les seules arnaques sur internet. Les contrefaçons sont également choses courantes.

Si un objet de marque ou de luxe se retrouve soldé à outrance, il est fort probable qu’il s’agisse d’une contrefaçon, ou même que vous ne receviez jamais votre produit ! Pour ne pas vous faire avoir, faites simplement appel à votre bon sens. Non, aucun de ces produits de marque ne peut réellement coûter ce prix là.

À ce propos, ne vous fiez pas non plus aux publicités sur les réseaux sociaux ! Sachez que n’importe qui peut acheter une publicité sur les réseaux sociaux. Mais ces derniers ne vérifient pas pour autant la qualité des publicités qu’ils diffusent.

Attention au dropshipping abusif

Cette technique de vente consiste à acheter des produits made in China de toutes sortes, à petits prix, via des sites de grossistes par exemple. Ces produits sont ensuite revendus plus chers aux consommateurs. Si le dropshipping n’est pas une pratique illégale et qu’il permet parfois de faire de jolies trouvailles, il frôle la tromperie lorsqu’il est abusif, avec parfois des écarts de prix énormes entre le prix d’achat et de revente.

Vous croyez faire une bonne affaire, alors qu’en réalité, c’est le site commerçant qui s’en met plein les poches ! Pour ne pas vous faire abuser, copiez-collez les références de l’objet dans votre moteur de recherche et regardez à quel prix il est vendu ailleurs.

Opter pour une double authentification et ne pas enregistrer ses coordonnées bancaires

Pour plus de sécurité lors de vos paiements sur internet, n’hésitez pas à consulter votre banque. Celle-ci pourra vous conseiller d’opter pour une double sécurité de paiement au moment d’effectuer un achat en ligne : confirmer votre achat grâce à un code reçu par sms ou directement via l’application mobile de votre banque. Deux précautions valent toujours mieux qu’une ! ;-)

D’une manière générale, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) recommande de ne pas sauvegarder ses données bancaires au moment d’effectuer un paiement. Certaines applications et sites proposent de mémoriser vos informations de paiement pour que vous n’ayez pas à les retaper ultérieurement, mais la sécurité de vos données bancaires n’est pas toujours optimale. Alors, privilégiez la sécurité au gain de temps ! Et une fois votre achat réalisé, pensez à vérifier que le montant débité sur votre compte correspond bien au montant de la commande que vous avez effectuée.

Enfin, si la carte bancaire reste le moyen de paiement le plus utilisé par les internautes, n’oublions pas qu’il n’est pas sans faille ! Les e-commerçants aussi peuvent être victimes de cyber attaques.Il existe donc des alternatives de paiement, comme Paypal par exemple ! Ce moyen de paiement vous évite de devoir systématiquement communiquer vos coordonnées bancaires lors de vos transactions sur internet.

Attention aux réseaux Wifi publics

Vous souhaitez effectuer un achat en ligne alors que vous êtes connecté sur le réseau public d’un café, d’un hôtel ou d’une gare ? Ces réseaux sont moins sécuritaires et plus susceptibles d’être utilisés par d’éventuels pirates informatiques. Il serait plus prudent d’attendre de vous connecter sur un réseau privé pour rentrer votre numéro de carte.

Que fait Nostrum Care ?

Fort heureusement, les arnaques en ligne demeurent occasionnelles, mais lorsque cela nous arrive, on se sent souvent seul face au problème. En matière d’achats en ligne, impossible de se tourner vers des vendeurs comme en boutique. On se retrouve plutôt face à une adresse mail, un chat ou un numéro de téléphone dans le meilleur des cas.

Chez Nostrum Care l'assurance digitale, on a bien saisi l’ampleur des achats en ligne... et des arnaques qui y sont malheureusement liées !Alors, on a décidé de vous accompagner dans vos démarches en cas d’escroquerie ou d’atteinte à votre e-réputation. Comment ? Grâce à une assistance juridique dans le cas où vous n’arriveriez pas à obtenir gain de cause.

Vous êtes adhérent chez Nostrum Care ?Plusieurs cagnottes sont concernées par le thème de la fraude sur internet : «litige suite à un achat réalisé sur internet », « utilisation frauduleuse en ligne d’un moyen de paiement », « escroquerie et abus de faiblesse », «atteinte à l’e-réputation ».

Vous vous reconnaissez dans l’une de ces situations ? Rendez-vous sur votre application mobile ! Un numéro de téléphone vous sera transmis afin que votre dossier soit pris en charge par un professionnel qui vous proposera une réponse juridique adaptée au préjudice dont vous êtes victime. Ensemble, protégeons-nous de la cyber malveillance !

 

 

Suggestion d'articles