< Retour
Blog > 
 Assurances 
 Tech 
 Activités 
 Mobilité 
 Santé 

Stop au Harcèlement Scolaire : les bons gestes à adopter

Avec Nostrum Care, assurez vos risques du quotidien en fonction de vos réels besoins.
En savoir plus
Partager l'article sur
Écrit le 
5/11/2020
 par 
Jade Martin-Krumm

Qu’est-ce que le harcèlement à l’école ?

On parle de harcèlement scolaire lorsqu’un élève ne se sent plus en sécurité à l’école en raison de violences répétitives de la part de ses camarades. Qu’elles soient physiques, verbales ou psychologiques, ces agressions dans le cadre scolaire sont un calvaire quotidien pour des centaines de milliers d’enfants en France. Quelles sont les caractéristiques et conséquences du harcèlement en milieu éducatif ? Dans ce premier volet, on revient sur les informations essentielles à connaître pour mieux comprendre le harcèlement à l’école.

Identifier le harcèlement scolaire

Les caractéristiques du harcèlement en milieu éducatif

En fin d’école primaire et au collège surtout, un enfant peut être victime de violence à cause de son apparence physique, d’un handicap ou de préjugés sur ses origines. Sa façon de s’habiller ou de s’exprimer, ses centres d'intérêt ou encore ses croyances peuvent également être source de moqueries. Cette forme de harcèlement se fonde finalement sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation. Mais comment reconnaître le harcèlement scolaire exactement ?

●     La violence : qu’elle soit physique ou psychologique, elle se caractérise par un rapport de force et de domination entretenu par un ou plusieurs élèves sur un ou plusieurs autres élèves victimes. En général, il s’agit d’un abus de pouvoir de la part d’enfants plus « forts » ou plus grands à l’encontre de camarades plus « faibles » physiquement et en incapacité de se défendre.

●     La répétition : les agressions se répètent régulièrement et durent dans le temps au point de dégoûter l’enfant de l’école. Nous reviendrons sur la nature de ces agressions un peu plus bas dans cet article.

●     L’isolement de l’enfant : la victime est souvent isolée face à cette violence. Elle se sent seule face aux attaques, car elle ne parvient pas à se défendre ni à trouver le soutien dont elle aurait besoin pour faire cesser ses harceleurs.

En outre, si le harcèlement commence souvent comme un « jeu », l’intention de nuire est bien là, surtout lorsque la situation persiste. Elle se traduit d’ailleurs par un manque cruel d’empathie de la part des auteurs du harcèlement envers leur(s) victime(s).

Les différentes formes de violence à l’école

Le plus souvent, il s’agit de railleries, d’insultes ou de racket, mais d’autres situations relèvent également du harcèlement à l’école :

●     Le harcèlement moral : surnoms blessants, moqueries, humiliations, insultes ou menaces répétées.

●     Le harcèlement physique : coups, intimidations physiques, bagarres forcées.

●     Le harcèlement d’appropriation : racket et vol de biens.

●     Le harcèlement sexuel : on en parle peu, mais il est aussi présent dans le cadre scolaire entre écoliers, collégiens et lycéens. Il touche d’ailleurs aussi bien les filles que les garçons.

De plus, il faut savoir qu’avec le développement des réseaux sociaux, le harcèlement dépasse désormais largement le cadre scolaire pour affecter les jeunes jusqu’à leur domicile à travers le cyberharcèlement. Les violences peuvent devenir constantes, puisque l’enfant se retrouve harcelé sans répit jusque dans sa chambre. Dès lors, dénoncer le harcèlement et agir pour le stopper devient urgent !

Les conséquences du harcèlement à l’école

Aujourd’hui, le harcèlement scolaire sous toutes ses formes toucherait encore un élève sur dix, soit près de 700 000 élèves en France d’après l’UNICEF. Les conséquences peuvent être multiples et parfois très graves.

Outre les conséquences immédiates au quotidien (stress et problèmes de santé, absentéisme, baisse des résultats scolaires, décrochage...), le harcèlement peut impacter le développement de l’enfant et avoir des conséquences à plus long terme (agressivité envers soi-même et les autres, sentiment de honte, perte d’estime de soi, difficulté à faire confiance, anxiété et dépressions…)

Pire encore, cette forme de harcèlement coûterait la vie à plusieurs enfants chaque année. On se souvient par exemple de la petite Evaëlle, 11 ans, martyrisée au quotidien parses camarades au point de se suicider en 2019. Avant elle, il y avait eu Marion Fraisse, 13 ans, ou encore Thybault, 12 ans…

La violence en milieu éducatif est devenue tellement préoccupante, qu’une journée nationale lui est dédiée chaque année depuis 2015. Une série s’est même emparée du sujet pour alerter et sensibiliser le grand public, faisant un carton sur Netflix : «13 Reasons Why », l’histoire d’une jeune fille harcelée au lycée qui décide de mettre fin à ses jours.

Harcèlement à l’école : le rôle de Nostrum Care

Vous l’aurez compris, le harcèlement scolaire est un véritable fléau, d’autant plus avec l’essor des nouvelles technologies qui participent au développement du cyberharcèlement. Nous avons donc souhaité agir à notre niveau face à ce problème de société.

Votre enfant souffre de violence à l’école ? Vous vous sentez démuni ou impuissant face à cette situation ? Laissez-nous vous aider. Chez Nostrum Care, on vous propose un programme d’accompagnement validé par le Campus des médiateurs, une ONG qui se bat contre la violence à l’école et le cyber-harcèlement :

●     Prise en charge de séances chez un psychologue. Vous vous assurez ainsi que votre enfant parle et extériorise ce qu’il ressent auprès d’une personne compétente et en mesure de l’aider à regagner confiance en lui. Vous évitez ainsi qu’un éventuel traumatisme ne s’installe.

●     Organisation de séances de médiation : enfants victimes et harceleurs sont pris en charge pour remédier durablement au problème. Parents et professeurs sont également invités à participer aux séances si nécessaire, afin de trouver des solutions durables et des outils pédagogiques.

●     Prise en charge des frais de taxi ou VTC pour raccompagner votre enfant chez lui après l’école s’il se fait harceler et que vous ne pouvez pas aller le chercher.

Pour finir, Nostrum Care travaille main dans la main avec le Campus des médiateurs dans le but de trouver des solutions contre le cyber-harcèlement. Ensemble, œuvrons en faveur d’un climat scolaire positif, propice au bien-être et au développement de chaque enfant !

Pour aller plus loin : Comment dire stop au harcèlement scolaire ?

Suggestion d'articles